Les effets de la musique sur les perceptions de l’effort et les performances sportives

Il est communément admis que la musique joue un rôle positif dans la perception des efforts pendant l’exercice physique ou le sport. Dans cet article, je vous présente une méta-analyse qui synthétise la littérature concernant l’effet de la musique sur des indicateurs psychologiques et physiologiques pendant l’effort physique.

black-and-silver-cassette-player-159613

 

La première publication traitant du rôle potentiel de la musique dans la performance physique date de 1911 ! L’auteur (Leonard Ayres), observe que des participants à une course de vélo de 6 heures augmentent leur vitesse de 8,5 % quand une « musique militaire » est diffusée par rapport aux moments où aucune musique n’est diffusée.

Depuis, des centaines d’études ont été conduites pour tester le rôle de la musique avant un effort pour augmenter la concentration, pendant pour réduire les sensations négatives liées à un effort important, ou encore après l’effort en guise de récupération. Des études ont aussi observé le rôle de la musique dans des tâches de coordination et synchronisation. Certaines se sont intéressées aux effets physiologiques de la musique pendant l’effort physique sur la respiration, la fréquence cardiaque ou encore des réponses endocriniennes à l’effort.

Selon les auteurs de la méta-analyse, trois mécanismes principaux peuvent expliquer le rôle de la musique dans l’effort physique : (1) la musique peut agir comme un régulateur des émotions ; (2) la musique peut servir de distraction et aider à rediriger l’attention ; (3) la musique peut influencer les performances physiques via la perception des rythmes et notre prédisposition à nous synchroniser avec elle.

Selon les auteurs, ces effets sont susceptibles de varier selon un ensemble de critères : le type de musique et notamment son tempo, l’intensité de l’activité pratiquée, la condition physique des participants, le moment où la musique intervient dans l’effort, etc.

L’étude

Sur la base de ce modèle, les auteurs ont effectué une revue de la littérature systématique (i.e., se voulant exhaustive) pour identifier des articles traitantdu rôle de la musique sur la perception psychologique de l’effort (i.e., sensation de plaisir pendant l’effort), la perception de la difficulté de l’effort (i.e., the so-called échelle de Borg), et des indicateurs physiologiques comme le rythme cardiaque ou la consommation d’oxygène (ces deux derniers indicateurs sont difficiles à interpréter en fonction du contexte ; en général une fréquence cardiaque ou une consommation d’oxygène plus basse pour un même niveau d’effort indique un effet positif de la musique).

Les études traitant de l’effet de la musique sur des indicateurs de performances sportives dits « objectifs », comme le temps pour compléter une tâche, la vitesse, la puissance ou un nombre de répétitions pour un exercice spécifique ont aussi été incluses.

En revanche, les études portant sur des activités physiques et sportives intrinsèquement liées à la musique, comme la danse, ont été exclues.

Les résultats

 Au total, 139 études ont été répertoriées, représentants 3 500 participants. Les résultats des méta-analyses indiquaient un effet favorable de la musique sur (1) les sensations de plaisir pendant l’effort ; (2) les performances sportives ; (3) la perception de la difficulté de l’effort et (4) la consommation d’oxygène.

Autrement dit, écouter de la musique est associé avec des perceptions plus agréables de l’effort, de meilleures performances sportives, une diminution de la perception de la difficulté de l’effort et une utilisation plus efficiente de l’oxygène. Ces effets, bien que significatifs, présentaient une taille d’effet faible. Enfin, l’association entre la musique et la fréquence cardiaque était non significative.

Certains modérateurs étaient significatifs, par exemple, l’effet de la musique sur les performances physiques étaient plus favorable pour des musiques à tempo rapide (> 120 bpm) par rapport à des musiques à tempo lent (< 120 bpm).

Conclusion

Cette méta-analyse confirme les effets globalement positifs de la musique dans le domaine de l’exercice physique et du sport. Néanmoins, les tailles d’effets statistiques observées sont faibles. Autrement dit, la musique joue seulement un « petit rôle » dans la perception des efforts et la performance physique au côté d’un grand nombre d’autres indicateurs (e.g., la motivation).

La musique peut s’avérer très utile dans la planification d’une séance à haute intensité (e.g., au-dessus du seuil ventilatoire) pour les personnes qui commencent une activité physique, ou qui ne pratiquent pas de façon régulière. Celle-ci peut aider à renforcer les sensations de plaisir (ou limiter les sensations d’inconforts) quand l’intensité de l’effort augmente.

Référence

Terry, P. C., Karageorghis, C. I., Curran, M. L., Martin, O. V., & Parsons-Smith, R. L. (2020). Effects of music in exercise and sport: A meta-analytic review. Psychological Bulletin, 146(2), 91–117. doi: 10.1037/bul0000216

2 réflexions sur « Les effets de la musique sur les perceptions de l’effort et les performances sportives »

  1. Il n’y a pas de précision sur le type de musique ni sur le mode d’écoute. On peut imaginer que dans le domaine sportif ce pourrait être par des écouteurs. Les militaires US utilisent des cadences pour rythmer leurs exercices de déplacements en groupe, avez-vous connaissance de travaux sur cette pratique ?

    J'aime

    1. Bonjour Thierry. Non, aucune précision sur le type de musique (juste tempo). Concernant le mode d’écoute, les auteurs ont contrôlé si la musique était sélectionnée par les chercheurs ou les participants. Ce facteur ne semble pas impacter les résultats. Je n’ai pas connaissance de travaux chez une population militaire spécifiquement. J’ai regardé rapidement les références de la méta-analyse, les titres des articles inclus ne contiennent pas les mots « military » our « army ». Il faudrait peut-être regarder du côté de la littérature « grise » ? Bien à vous.

      J'aime

Répondre à THIERRY BOUZARD Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s